Les Offres

Vidéos

Enjeux fonciers dans l'Itasy : réconcilier l'obsolète et le présent Ny mikasika ny fananan-tany ao amin'ny Faritra Atsinanana Herinandro fampahafantarana ny fananan-tany, Faritra Itasy Forum national pour la consolidation de la politique foncière malagasy La Femme et le Foncier Sécuriser à bas prix les droits fonciers des citoyens malgaches Tanin'ireo voanjo teo aloha : iza no tena tompony? Ny adin-tany Etat des lieux de la réforme foncière

Contact Info

+261 20 22 278 38
+261 33 15 348 86
administration[at]observatoire-foncier.mg 9 rue Pierre Stibbe, bâtiment du service topographique, Porte 213 Anosy - Antananarivo 101 - Madagascar.

Autres ouvrages

Le problème foncier dans les paiements pour services environnementaux : le cas d’Amindrabe, dans le corridor forestier Fandriana-Vondrozo

Le Fokontany Amindrabe dispose trois territoires forestiers : l’aire protégée appartenant à l’Etat et gérée par la Conservation Internationale, l’espace communautaire forestier avec transfert de gestion au COBA, et les territoires coutumiers gérés par les familles lignagères ainsi que le Fokonolona. Des projets de PSE y ont été menés. L’impact de ces projets dans la localité a été discuté durant le colloque des chercheurs et praticiens sur le foncier qui s'est tenu le 11 au 13 novembre 2015 à l'hôtel Panorama. Une présentation s’insérant dans le panel 2 du colloque se focalisant sur la gestion des ressources naturelles – droits communautaires – droits coutumiers.

Les jachères forestières (savoka) peuvent-elles être un support du développement rural dans une optique de gestion durable des ressources naturelles ?

Les jachères sont largement pratiquées dans les régions d’Alaotra Mangoro, Analanjirofo et Atsinanana tant pour les cultures (riz, girofle, café) que pour les reboisements. Or, la loi interdit la pratique de jachère. Cette dualité a été mise en avant durant le colloque des chercheurs et praticiens sur le foncier qui s'est tenu le 11 au 13 novembre 2015 à l'hôtel Panorama. Une présentation s’insérant dans le panel 2 du colloque se focalisant sur la gestion des ressources naturelles – droits communautaires – droits coutumiers.

Complexité foncière et mise en valeur de l’espace dans les terres neuves du Vakinankaratra

La zone d'Ambohibehivavy dans la Région du vakinankaratra a été organisée en Zone d’Aménagement Foncière (ZAF) de 1.450 ha pour accueillir des migrants producteurs. Chaque famille des migrants ont été dotées d’un terrain de 5,5 ha. Les résultats de cette migration été mis en avant durant le colloque des chercheurs et praticiens sur le foncier qui s'est tenu le 11 au 13 novembre 2015 à l'hôtel Panorama. Elle s’insère dans le panel 1 du colloque se focalisant sur l’accès au foncier et les programmes de migration organisée.

La réussite d’une migration voulue par les producteurs. Cas de Nomenjanahary.

Une migration réussie est une migration voulue et volontaire. Un contenu capital évoqué durant une présentation s’intitulant « La réussite d’une migration voulue par les producteurs. Cas de Nomenjanahary », réalisée au cours du colloque des chercheurs et praticiens sur le foncier qui s'est tenu le 11 au 13 novembre 2015 à l'hôtel Panorama. Elle s’insère dans le panel 1 du colloque se focalisant sur l’accès au foncier et les programmes de migration organisée.

Capitalisation de l’exode urbain à Soaniadanana – Bevomanga – de l' Association Hafari Malagasy

L'Association HAFARI Malagasy organise des migrations des ménages issus de la ville d’Antananarivo vers la commune rurale de Soaniedanana à 67 km d'Antananarivo sur la RN4. L’objectif est de réduire la pauvreté urbaine et donner à ces ménages la possibilité d’accéder au foncier. Leur activité a été mise en avant durant colloque des chercheurs et praticiens sur le foncier qui s'est tenu le 11 au 13 novembre 2015 à l'hôtel Panorama. Leur présentation s’insère dans le panel 1 du colloque se focalisant sur l’accès au foncier et les programmes de migration organisée.

Retour à la campagne des sans-abris de la capitale - Expérience de l'ASA Madagascar

La réforme foncière à Madagascar : Une capitalisation d'expérience

Consolidation de la politique foncière : Récapitulation des résultats des consultations thématiques et sectorielles

Depuis le lancement officiel du processus de consolidation de la réforme foncière, la CC-RF a entamé l'étape des réunions de consultations sectorielles. De nombreux acteurs ont été approchés pour récolter leurs problématiques et recueillir leurs suggestions en ce qui concerne l'amélioration de la politique foncière. Ce document synthétise les idées collectées lors de ces rencontres et servira de point de départ aux ateliers provinciaux à partir du mois de novembre. Pour permettre à tous d'alimenter les réflexions quant à la consolidation de cette politique foncière, vos commentaires et suggestions sont les bienvenus. Merci de bien vouloir les envoyer à l'adresse ccrf@meieat.gov.mg

Capitalisation de la Réforme Foncière

La Réforme Foncière engagée depuis 2005 a permis d'asseoir la fondation d'une politique foncière. Des socles juridiques, institutionnels et techniques ont été mis en place pour assurer une meilleure formalisation des droits. Cette présentation, effectuée dans le cadre de la semaine du foncier, dresse un aperçu des activités réalisées dans le cadre de la Réforme Foncière.

La dynamique foncière du système forestier ouverte à la réforme de 2005 dans la commune rurale de Mandialaza. District de Moramanga

Le foncier forestier de Madagascar dénote la complexité d’une situation condamnée à l’innovation. Les différentes conjonctures politiques connues par le pays ont abouti aujourd’hui à la certification foncière, allant du code des 305 Articles de Rainilaiarivony au Torrens act. En outre, sur le plan forestier, la Politique des Nouvelles Aires Protégées est entrée en vigueur. La combinaison de ces contextes entraine des questionnements sur le problème du foncier forestier.