Les Offres

  • Directeur de l'Observatoire du Foncier
    Télécharger
  • Lettre d'invitation à l'intention des ONG, Institutions ou autres travaillant dans le domaine du foncier - CCRF
    Télécharger
  • Responsable de l'opérationnalisation de l'appui au foncier - CCRF
    Télécharger

Vidéos

Enjeux fonciers dans l'Itasy : réconcilier l'obsolète et le présent Ny mikasika ny fananan-tany ao amin'ny Faritra Atsinanana Herinandro fampahafantarana ny fananan-tany, Faritra Itasy Forum national pour la consolidation de la politique foncière malagasy La Femme et le Foncier Sécuriser à bas prix les droits fonciers des citoyens malgaches Tanin'ireo voanjo teo aloha : iza no tena tompony? Ny adin-tany Etat des lieux de la réforme foncière

Contact Info

+261 20 22 278 38
+261 33 15 348 86
administration[at]observatoire-foncier.mg 9 rue Pierre Stibbe, bâtiment du service topographique, Porte 213 Anosy - Antananarivo 101 - Madagascar.

Publications scientifiques

Nov

11

2014

Rural youth and access to agricultural land: The case of Madagascar

Land Observatory communication at the conference on Land and Policy in Africa The next decade of land policy in Africa: ensuring agricultural development and inclusive growth. November 2014. Addis Abeba.

 

Every year, about 250,000 rural youth enter the labor market in Madagascar. They could engage in agriculture that holds a huge potential, but they face many challenges, and above all, they need a secure land access. This paper analyses the profile of rural youth in Madagascar, their perception of agricultural work, their land access and the constraints which limit their entering in agriculture.

Déc

21

2009

Des terres pour l’agro-industrie internationale ? Un dilemme pour la politique foncière malgache

Paru dans le Revue Echogéo n°11 (Décembre 2009 - Février 2010)

 

Les manœuvres d’appropriation foncière à grande échelle tentées fin 2008 par de grandes entreprises agricoles ont participé à la déstabilisation du gouvernement Ravalomanana. Les montages de ces grands projets agro-industriels ont suivi des trajectoires différentes, mais ils ont été abandonnés face à des mouvements de contestation. Madagascar ne saurait néanmoins se priver d'investissements dans le secteur agricole mais des choix de développement restent à opérer en toute transparence.