Les Offres

  • Directeur de l'Observatoire du Foncier
    Télécharger
  • Lettre d'invitation à l'intention des ONG, Institutions ou autres travaillant dans le domaine du foncier - CCRF
    Télécharger
  • Responsable de l'opérationnalisation de l'appui au foncier - CCRF
    Télécharger

Vidéos

Enjeux fonciers dans l'Itasy : réconcilier l'obsolète et le présent Ny mikasika ny fananan-tany ao amin'ny Faritra Atsinanana Herinandro fampahafantarana ny fananan-tany, Faritra Itasy Forum national pour la consolidation de la politique foncière malagasy La Femme et le Foncier Sécuriser à bas prix les droits fonciers des citoyens malgaches Tanin'ireo voanjo teo aloha : iza no tena tompony? Ny adin-tany Etat des lieux de la réforme foncière

Contact Info

+261 20 22 278 38
+261 33 15 348 86
administration[at]observatoire-foncier.mg 9 rue Pierre Stibbe, bâtiment du service topographique, Porte 213 Anosy - Antananarivo 101 - Madagascar.

Le foncier dans la presse

Accra: la CEA organise un atelier régional sur la garantie des droits fonciers communautaires

Un atelier régional dans le cadre de la sécurisation foncière en Afrique se tient à Accra depuis le 17 juillet 2017. Placé sous le thème « Garantir les droits fonciers communautaires sur le continent », ledit atelier est organisé par l’Initiative sur les politiques foncières (IPF), un programme conjoint du consortium tripartite composé de la Commission de l’Union africaine (CUA), de la Banque africaine de développement (BAD) et de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), en partenariat avec l’Initiative pour les droits et les ressources (RRI) et les Commissions africaines sur le foncier terrestre.

Projet CASEF: 2.800 certificats fonciers délivrés à Andriambilany

Le projet Croissance Agricole et de sécurisation foncière (CASEF), bénéficiant d'un financement de 53 millions de dollars à travers un prêt de la Banque Mondiale, a permis la délivrance de 2.800 certificats fonciers dans la Commune Rurale d'Andriambilany. 

Bénin: Gestion du foncier à Parakou, la mairie engage un audit sur les lotissements

A Parakou, la plus grande ville du nord du Bénin, la mairie vient de procéder à la signature des contrats de titrisation et du système d’information géographique de la ville. Il s’agit d’une démarche qui permettra de faire toute la lumière sur les opérations de lotissement. Cette expérience pourrait servir aux autres grandes villes africaines car elle est destinée à assainir les procédures d'octroi de titres en vue de sécuriser les lotissements, ainsi qu'à enrichir la base de données fiscales de la mairie, et enfin à contribuer à la mise en place d'un outil pour faciliter l'aménagement du territoire grâce au système d'information géographique spécifique au foncier. 

Développement rural: le salut dans le certificat foncier

Une distribution de certificats fonciers a eu lieu le jeudi 13 juillet dans la Commune rurale d'Andriambilany, en présence des autorités, des représentants de la Banque Mondiale, et des projets qui oeuvrent dans le foncier. 

Vente de terrain aux chinois: le M2PATE dément

La polémique fait rage à Antanimeva, Toliara 2, concernant d'éventuelles ventes de 4.000 ha de terrains aux chinois. Le M2PATE apporte des précisions et fait un démenti. 

Togo: Mise en oeuvre du programme de sécurisation foncière d'après les MCC

Malgré les importantes réformes entreprises par le gouvernement togolais en accord avec la Direction des Affaires Domaniales et Cadastrales (DADC), les problèmes fonciers ne sont pas pour autant résolus et continuent d’être l’objet des litiges au sein des tribunaux. L’agence américaine Millenium Challenge Corporation (MCC) se met donc aux côtés du Togo pur y apporter des solutions idoines.

Burkina-Faso: Accès des femmes à la terre

L’accès à la terre pour les femmes constitue une véritable préoccupation dans les pays en développement. Malgré leur importante contribution, 500 millions de femmes vivent en dessous du seuil de la pauvreté en milieu rural dans le monde. De plus, elles gagnent très peu du revenu monétaire tiré du fruit de leur labeur à cause de l’inégalité dans l’accès aux facteurs et aux moyens de production, ainsi qu'au contrôle de ressources.