Les Offres

  • Directeur de l'Observatoire du Foncier
    Télécharger
  • Lettre d'invitation à l'intention des ONG, Institutions ou autres travaillant dans le domaine du foncier - CCRF
    Télécharger
  • Responsable de l'opérationnalisation de l'appui au foncier - CCRF
    Télécharger

Vidéos

Enjeux fonciers dans l'Itasy : réconcilier l'obsolète et le présent Ny mikasika ny fananan-tany ao amin'ny Faritra Atsinanana Herinandro fampahafantarana ny fananan-tany, Faritra Itasy Forum national pour la consolidation de la politique foncière malagasy La Femme et le Foncier Sécuriser à bas prix les droits fonciers des citoyens malgaches Tanin'ireo voanjo teo aloha : iza no tena tompony? Ny adin-tany Etat des lieux de la réforme foncière

Contact Info

+261 20 22 278 38
+261 33 15 348 86
administration[at]observatoire-foncier.mg 9 rue Pierre Stibbe, bâtiment du service topographique, Porte 213 Anosy - Antananarivo 101 - Madagascar.

Le foncier dans la presse

Réduction de la pauvreté: l'agribusiness reste incontournable

La richesse de l’Afrique, dans un proche avenir, doit passer par les industries agro-alimentaires. Un message relayé, notamment, par la Banque africaine de développement (BAD) lors de la journée de l’alimentation ainsi que le lendemain, journée mondiale de l’élimination de la pauvreté, le 17 octobre.

Secteur primaire: l'industrie de transformation pour relancer l'agriculture

La promotion de l'industrie de la transformation, le développement de l'agro-business et l'appui aux petits paysans, telles sont les priorités avancées par Harison Edmond Randriarimanana, le nouveau Ministre auprès de la Présidence en charge de l'Agriculture et de l'Elevage. 

Recherche et développement – Bientôt un demi-siècle pour Fifamanor

Organisée en collaboration avec le projet de croissance agricole et de sécurisation foncière (CASEF), la célébration du quarante-cinquième anniversaire du Centre de développement et de recherches appliquées, Fifamanor, s’est déroulée dans l’effervescence. Ouverte officiellement en présence des autorités locales et nationales dirigées par Rivo Rakotovao, ministre auprès de la Présidence chargé de l’Agriculture et de l’élevage, les manifestations ont duré deux jours.

Développement: les appels aux investisseurs se multiplient

Le gouvernement ne cesse de multiplier les appels aux investisseurs de tous bords. Après celui de Londres, l’Italie figure cette fois-ci dans la ligne de mire de nos dirigeants. Une forte délégation malgache composée essentiellement des autorités étatiques et des membres du secteur privé ainsi que de la chambre de commerce Italie-Madagascar, vont faire un déplacement à Rome les 17 et 18 octobre

A Madagascar: l'agriculture "un levier pour le développement"

Alors que huit Malgaches sur dix travaillent dans le milieu agricole, le secteur ne représente que 30% du PIB et connaît des difficultés majeures comme l'explique à RFI Dalson Liké, technicien agricole dans une organisation de paysans à Toliara.

Notes du passé: Les relations sociales entre les paysans merina

Un retour sur l'organisation sociale entre les paysans merina, en faisant les liens avec l'agriculture et l'exploitation des terres à l'époque d'Andrianampoinimerina. 

Notes du passé: les différenciations de la société rurale merina

Pour consolider son œuvre de réunification de l’Imerina, Andria­nampoinimerina fait procéder au partage des terres surtout des rizières du Betsimitatatra, à l’intérieur de chaque district ou toko, puis à l’intérieur de chaque communauté, et enfin entre les habitants. L'article revient sur ces pratiques. 

Notes du passé: La réforme agraire sous un grand monarque

1794 : Andrianampoini­merina, roi d’Ambohi­manga depuis 1787, devient maitre d’Anta­nanarivo, ville transformée en capitale du royaume merina réunifié.
« En soumettant le Vonizongo, l’Imamo et le Vakinankaratra, il donne à l’Imerina enintoko ses limites définitives. En imposant sa suzeraineté aux Betsileo, Sihanaka et Bezanozano, en s’entendant avec la reine sakalava Ravahiny et des chefs betsimisaraka de la côte Est, il assure la sécurité extérieure à son royaume qui, depuis la réunification, jouit d’une paix intérieure.»  C’est ainsi que l’historien Manassé Esoavelomandroso introduit un article sur les groupes paysans en Imerina de 1794 à 1810, c’est-à-dire sous Andrianampoinimerina (Omaly sy Anio, N°15).

Exportation de viande bovine – Des éleveurs s’inquiètent

L’exportation de viande de zébu et de petits ruminants par Bovima est prévue redémarrer en 2018. La décision ne fait pas encore l’unanimité. Le projet est censé contribuer au décollage économique de la partie Sud de l’île. Mais la réalité semble s’éloigner de la vision. L’exploitation de l’exportation de viande bovine et caprine, qui sera assurée par la société Bovima (Bonne viande de Mada­gascar), du groupe SMTP, laisse encore des éleveurs perplexes

Politique minière: Incohérente

Le projet de nouveau code minier n’est toujours pas ficelé malgré les promesses successives des dirigeants ; il n’est pas prêt d’être adopté. Mais l’Etat lance toujours des appels aux investisseurs, aux grands investisseurs directs étrangers.