Les Offres

  • Directeur de l'Observatoire du Foncier
    Télécharger
  • Lettre d'invitation à l'intention des ONG, Institutions ou autres travaillant dans le domaine du foncier - CCRF
    Télécharger
  • Responsable de l'opérationnalisation de l'appui au foncier - CCRF
    Télécharger

Vidéos

Enjeux fonciers dans l'Itasy : réconcilier l'obsolète et le présent Ny mikasika ny fananan-tany ao amin'ny Faritra Atsinanana Herinandro fampahafantarana ny fananan-tany, Faritra Itasy Forum national pour la consolidation de la politique foncière malagasy La Femme et le Foncier Sécuriser à bas prix les droits fonciers des citoyens malgaches Tanin'ireo voanjo teo aloha : iza no tena tompony? Ny adin-tany Etat des lieux de la réforme foncière

Contact Info

+261 20 22 278 38
+261 33 15 348 86
administration[at]observatoire-foncier.mg 9 rue Pierre Stibbe, bâtiment du service topographique, Porte 213 Anosy - Antananarivo 101 - Madagascar.

News & Events

ZIA: Atelier de consultation interrégional à Toamasina

ZIA: Atelier de consultation interrégional à Toamasina
Toamasina | Toamasina
Du 27 Avril 2017 au 27 Avril 2017

Cet atelier entre dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National d’Investissement de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (PNIAEP) prévoyant la création de deux millions d’hectares de zones d’investissements en 10 ans, le Gouvernement ainsi que toutes les parties prenantes sont convaincus de l’impératif de la mise en place des Zones d’Investissements Agricoles (ZIA) par  l’élaboration de la loi y afférente pour cette année 2017. Les consultations publiques  ont donc pour objectif de recueillir les avis des différents acteurs concernés afin que loi soit élaborée à partir d’une démarche consensuelle et inclusive, et qu’elle soit en harmonie avec les textes sectoriels. Les reflexions étaient axées sur les points suivants : comment satisfaire et sécuriser les demandes en terre pour les investisseurs, l’agriculture familiale et les ménages vulnérables ? Comment ouvrir les espaces non valorisés à l’agriculture et enfin, comment tenir compte des différents intérêts des différents acteurs impliqués et concernés par les ZIA ? Les différents reflexions, débats et discussions au cours de l’atelier a permis de ressortir des éléments clés qui vont alimenter le cadrage juridique et la mise en œuvre opérationelle. Parmi ces éléments clés figurent les types de terrain qui pourront être transformés ou considérés comme ZIA, les modes d’identification de ces terrains et leurs modes d’attribution, les caractéristiques des bénéficiaires, les modes de contractualisation et le suivi de ces contrats, la répartition des rôles et responsabilités des institutions, aussi bien pour le pilotage institutionnel que l’aspect fiscalité.

L’atelier a permis également de ressortir des spécificités régionales telles que les difficultés d’accès à certaines communes rurales à cause du mauvais état des pistes, l’importance de procéder à un appel d’offres régional dans un premier temps afin d’offrir des opportunités d’investissement pour les opérateurs locaux avant de procéder à un appel d’offres national ou international. Une autre spécificité est aussi l’importance pour les maires de travailler étroitement avec les chefs de district pour le pilotage des ZIA qui se trouvent dans leurs localités.

Les résultats de cet atelier de reflexion, qui en est à son deuxième édition après celui d’Analamanga, enrichiront les éléments qui vont alimenter le processus de mise en place des zones d’investissements agricoles à Madagascar. Un autre atelier de consultation similaire a eu lieu le lendemain de celui de Toamasina pour la région Itasy, et d’autres ateliers ZIA vont encore avoir lieu prochainement à Mahajanga et Fianarantsoa (19 mai), et à Diégo et Toliara (22 mai).