Les Offres

  • Directeur de l'Observatoire du Foncier
    Télécharger
  • Lettre d'invitation à l'intention des ONG, Institutions ou autres travaillant dans le domaine du foncier - CCRF
    Télécharger
  • Responsable de l'opérationnalisation de l'appui au foncier - CCRF
    Télécharger

Vidéos

Enjeux fonciers dans l'Itasy : réconcilier l'obsolète et le présent Ny mikasika ny fananan-tany ao amin'ny Faritra Atsinanana Herinandro fampahafantarana ny fananan-tany, Faritra Itasy Forum national pour la consolidation de la politique foncière malagasy La Femme et le Foncier Sécuriser à bas prix les droits fonciers des citoyens malgaches Tanin'ireo voanjo teo aloha : iza no tena tompony? Ny adin-tany Etat des lieux de la réforme foncière

Contact Info

+261 20 22 278 38
+261 33 15 348 86
administration[at]observatoire-foncier.mg 9 rue Pierre Stibbe, bâtiment du service topographique, Porte 213 Anosy - Antananarivo 101 - Madagascar.

News & Events

Région de Bongolava : Lancement officiel d’un projet de sécurisation massive

Région de Bongolava : Lancement officiel d’un projet de sécurisation massive
Madagascar | Tsiroanomandidy
Du 10 Avril 2017 au 10 Avril 2017

La Région de Bongolava est réputée parmi les zones où l’insécurité domine dû à la résurgence des phénomènes de «Dahalo». En outre, les conflits et les litiges fonciers sévissent encore dans cette région et ont un impact négatif sur le taux de production agricole, lequel constitue un frein au développement de la région. C’est pour répondre à cette problématique que ce projet de sécurisation massive a été conçu par le Gouvernement Malagasy à travers le M2PATE et sera mis en œuvre dans les mois à venir.

 

Pour la Commune Urbaine de Tsiroanomandidy, une Opération Cadastrale Concertée (ODOC) sera mise en œuvre dans la localité d’Antsenakisoa à l’issue de laquelle 200 titres de lots de un are (01) chacun seront délivrés. Le M2PATE procèdera également à la création d’une nouvelle ville grâce à 190 lotissements titrés dont chaque lot mesure 3 ares.

 

Dans la Commune d’Ankadinondry Sakay, les interventions seront plus conséquentes étant donné le flou qui entoure les situations des terrains dans cette localité. En effet, une moitié fait encore partie des terrains coloniaux, et une autre partie non négligeable appartient au Ministère de l’Agriculture et les restes sont des terrains domaniaux. Plusieurs actions seront exécutées:

  • une deuxième vague d’ODOC sur des terrains coloniaux de 49 hectares visant à délivrer 300 titres supplémentaires, avec des lots de 5 ares chacun. Ces parcelles seront distribuées gratuitement à la population, par contre les bénéficiaires devront participer financièrement au cout des maisons déjà installées sur ces terrains; en effet, des maisons sont construites depuis longtemps sur ces terrains coloniaux. Lors de l’ODOC, les bénéficiaires obtiendront gratuitement ces parcelles mais pour les maisons, ces bénéficiaires doivent payer une certaine somme (à définir par la commission) pour leurs acquisitions définitives
  • la délivrance de 800 titres de lots de 1 hectare chacun, avec le financement du projet PURSAPS;
  • la délivrance de 189 titres dans le Ferme d’Etat de Sakay et 
  • l’établissement de 800 titres à travers l’opération de développement du Moyen (Ouest ODEMO) sur le terrain du Ministère de l’Agriculture

Le plus grand défi à entreprendre dans cette région réside dans la délivrance de 14.500 titres dans les Communes de Bemahatazana, Fihaonana, Tsinjoarivo et Belobaka relatifs aux terrains «RANCH» en l’espace de 5 mois, et dont une participation financière des bénéficiaires est attendue.

 

Cette cérémonie a été précédée d’une séance de questions-réponses durant laquelle les différents élus locaux, les Autorités administratives ainsi que l’Administration foncière (DGSF, DDPF, DST, DAGFD) ont pu échanger techniquement sur la mise en œuvre opérationnelle de ces projets entre autres: les procédures techniques et les avantages de l’ODOC, l’intégration des terrains appartenant à l’école dans l’ODOC, les bénéficiaires de ces opérations (individus, associations, communes, ministères), les formes et types d’associations demandeurs, le  processus d’enregistrement des différents types de parcelles (PPNT, DPE), les acquis durant l’ODOC dans la Commune d’Ankadinondry Sakay au cours de l’année 2016, les expériences de l’ONG Vahatra dans la confection des PLOF. Notons qu’une commission composée de l’équipe de la DGSF/DDPF, des Députés et des Maires a été mise en place et se réunit régulièrement pour assurer la mise en œuvre opérationnelle de ces projets.

 

Dans leurs discours respectifs, le Maire de la Commune Urbaine de Tsiroanomandidy et le Préfet de Tsiroanomandidy ont tenu à remercier le Ministre du M2PATE pour cette initiative du Gouvernement dans la région de Bongolava. Le député ainsi que le Chef de Région de Bongolava ont souligné l’importance sociale et économique de ces projets dans le développement de la région. Dans son allocution, le Ministre a réitéré le ferme engagement de l’Etat et du Président de la république pour la «Réconciliation des Malgaches avec leur terre» à travers ces projets qui vont couvrir 64.000 hectares soit 26 % de la superficie de la Région Bongolava avec un résultat trois fois plus grand par rapport aux années antérieures (5000 titres par an). Il n’a pas manqué non plus de remercier la DGSF et son équipe pour leurs implications effectives dans cette devise. Par ailleurs, il a attiré l’attention de la population de la région sur cette chance et les a sensibilisé à y participer activement pour sécuriser leurs terres.